12 juillet 2016

Christophe Passebon : le visage de la logistique vin

« Pendant 2 ou 3 ans, tout se faisait sur papier et avec la mémoire. Je connaissais par cœur toutes les adresses des clients, les bouteilles et leurs étiquettes ! »

Christophe Passebon : le visage de la logistique vin Christophe Passebon : le visage de la logistique vin

Christophe Passebon est l’un des plus anciens employés de Sicsoe Solution Vin Logistique. À 54 ans, cet ancien cuisinier est un maître de l’organisation ! Responsable de l’ensemble du stock, le chef du service logistique gère avec son équipe les entrées et sorties des 7 à 8 millions de bouteilles qui transitent chaque mois, dans les locaux de Sicsoe Solution Vin Logistique.

La logistique vin, une question de logique

En 1993, Christophe Passebon décide de changer de métier. Lui qui était cuisinier s’oriente alors vers la logistique. Deux métiers a priori différents mais qui demandent des qualités proches : être capable de travailler vite et bien. Pour cela, les grandes forces de Christophe Passebon sont sa capacité d’organisation et son esprit logique. Avec lui, rien n’est laissé au hasard !

« L’idée est de gagner du temps par rapport à tout ce que l’on a à faire. Cela permet ensuite d’avoir de la marge pour gérer les aléas ».

Christophe Passebon, gestionnaire des stocks chez Sicsoe

Une méthode de travail qui porte ses fruits, puisque Sicsoe Solution Vin Logistique ne cesse de se développer au cours des années 1990.

« Chez Sicsoe, j’ai réussi à évoluer avec l’entreprise ».

En 2002, le déménagement de Floirac à Cénac sonne le début d’une nouvelle ère. De nouveaux bâtiments plus grands, des technologies plus performantes, des chaînes d’embouteillage neuves, des conditions de travail optimales : autant d’atouts qui séduisent Christophe Passebon. Entre-temps, il a été nommé responsable logistique, puis gestionnaire des stocks.

« J’y ai mis beaucoup de moi. Pendant 2 ou 3 ans, tout se faisait sur papier et avec la mémoire. Je connaissais par cœur toutes les adresses des clients, les bouteilles et leurs étiquettes ! »

Christophe Passebon, gestionnaire des stocks chez Sicsoe

Dorénavant, le responsable ne pourrait plus se passer du système informatique de pointe mis en place en 2011. Tout est centralisé dans un seul et même logiciel. Ce système permet d’avoir une vision globale de l’ensemble du stock, pour de meilleurs contrôles et une organisation fluide des arrivages.

Logistique vin : objectif zéro erreur

En 2015, Sicsoe peut se targuer d’avoir fait 0,01 % d’erreur dans la gestion des expéditions : « Sur 7 à 8 millions de bouteilles qui transitent par mois chez nous, on frôle l’excellence ! ». Sans compter la mécanisation des outils qui permet d’optimiser les temps d’exécution. De quoi se féliciter, mais le gestionnaire des stocks aime à se fixer de nouveaux défis. Avec l’arrivée en 2016 de Bertrand Ravache en tant que nouvel actionnaire, la cadence de Sicsoe est passée de 10 millions de bouteilles par an à 40 millions de bouteilles. Pour atteindre cet objectif, l’entreprise a acquis une nouvelle ligne de tirage haute performance.

« Pour moi, c’est un nouveau challenge. Nous participons à l’évolution de l’entreprise. Il faut réfléchir tous les jours à comment améliorer le travail de chacun. »

Une éthique de travail que Christophe Passebon met en pratique avec son équipe depuis 23 ans, et qui a contribué à faire de Sicsoe un acteur incontournable de la logistique vin.