02 août 2018

Vous prendrez bien un peu de bouteille ?

Producteurs, négociants, entre la vigne et le verre, il y a… la bouteille ! Nous vous proposons un article entièrement consacré à celle-ci, ou plutôt celles-ci, pour tout savoir sur la bouteille !

Vous prendrez bien un peu de bouteille ? Vous prendrez bien un peu de bouteille ?

6 critères à connaître pour choisir sa bouteille

Choisir une bouteille pour son vin n’est pas un geste anodin. Pour envoyer le bon message au consommateur, de nombreux paramètres sont à prendre en compte. Chez SICSOE, nous vous apportons un conseil professionnel, à partir d’une étude personnalisée de vos besoins.

Pour cela, six points sont analysés :

  1. La matière : verre ou PET ? La grande majorité de nos clients utilisent le verre mais le PET est particulièrement adapté pour les compagnies aériennes, qui souhaitent alléger le poids de leurs avions. Dans ce cas, nous leur proposons le « quart aviation » de 18,7 cl en plastique.
  2. Le format : Bordelaise, Bourguignonne ou flûte d’Alsace ? SICSOE travaille avec les plus grands verriers européens et fournit ces trois formats classiques, parfaitement adaptés à ses lignes d’embouteillage. Des formats hors standard sont possibles.
  3. La centilisation : Demi-bouteille ou Magnum ? Nous proposons et embouteillons toutes les tailles de contenants : 18,7 cl, 25 cl, 37,5 cl, 50 cl, 75 cl, 150 cl mais aussi les grands formats (jéroboam, réhoboam, mathusalem, salmanazar, balthazar, etc.). Au-delà du magnum, le travail d’embouteillage est réalisé à la demande.
  4. La bague : bouchon ou vis ? Il existe deux formes de bague pour deux types de bouchage. D’un côté, on trouve la bague dite cetie, avec son bouchon et sa capsule de surbouchage. De l’autre, la capsule à vis est appréciée sur les marchés exports, comme les États-Unis. Elle s’utilise aussi en France sur les bouteilles de vins rosés ou blancs.
  5. La teinte : vert, blanc, feuille morte ou cannelle ? La couleur de la bouteille se choisit selon plusieurs critères : la couleur des vins, les habitudes de consommation et la gamme dans laquelle on souhaite se positionner. La couleur cannelle est généralement associée à des vins de gamme supérieure.
  6. Le poids : une bouteille de 400 ou 900 g ? Le poids de la bouteille influence la perception du consommateur. Les bouteilles lourdes sont considérées comme convenant aux vins de garde, tandis que les bouteilles plus légères habillent parfaitement les vins de consommation immédiate. Le poids a un impact sur l’image, mais aussi sur le prix d’achat chez le fournisseur.

Marchés verriers et stock : comment fait-on ?

Si vous nous confiez l’achat de vos bouteilles, nous vous accompagnons pour choisir la bouteille qui correspond le mieux à votre produit et à votre marché.

Nous vous offrons aussi des garanties en matière de stock, de prix et de compatibilité. Depuis 2016, les marchés verriers sont tendus, en termes de production et de disponibilité de stock. Cette tendance s’est fortement accentuée à l’été 2017. Malgré ces contraintes, SICSOE peut se targuer de n’avoir jamais mis un de ses clients en rupture sèche de bouteille.

Pourquoi ? Parce que SICSOE a mis en place plusieurs filets de protection. Quand l’entreprise propose des bouteilles, elle s’assure en amont de leur disponibilité sur l’année chez un premier fournisseur. Pour éviter les déconvenues, SICSOE veille aussi à ce qu’un modèle identique (ou très proche) soit disponible chez un deuxième verrier, en cas de rupture imprévue chez le premier.

En plus de cette disponibilité des bouteilles, SICSOE est en mesure de vous proposer des tarifs compétitifs, du fait de ses volumes importants de commande.

Par ailleurs, SICSOE s’assure que les bouteilles correspondent bien aux standards de la profession. Les bouteilles sont ainsi adaptées aux lignes d’embouteillages les plus modernes. Au moment de l’embouteillage, la conformité de la mise en bouteille et la qualité du produit fini sont assurés.

Envie d’une bouteille personnalisée ?

Si vous souhaitez avoir une bouteille qui ne ressemble à aucune autre, nous avons plusieurs solutions : 

La première consiste à faire réaliser chez le verrier une « moulerie », c’est-à-dire le moule d’une bouteille avec par exemple un blason. Séduisante, cette possibilité présente plusieurs contraintes. Le client doit généralement s’engager sur un volume de plusieurs centaines de milliers de bouteilles annuelles. Il doit aussi avoir une visibilité d’au moins six mois sur ses prévisions de vente, les verriers ne réalisant les séries moulées qu’une ou deux fois par an.

Depuis peu, l’un de nos verriers propose une formule plus souple, sans frais techniques importants et conditions de volumes contraignantes. Cette formule, avec un tarif attractif, permet de personnaliser via des écussons certains modèles de bouteilles « catalogue ». Nous serons en mesure de revenir vers nos clients d’ici la fin d’année pour leur proposer les modèles disponibles.

Trois autres options de personnalisation existent sur des petites séries :

  • Satinage : à partir d’un modèle standard de bouteille, SICSOE peut donner un aspect givré à la bouteille. Ce type de personnification est recherché pour les vins rosés ou blancs.
  • Sérigraphie : au lieu de réaliser un moule de bouteille, les motifs choisis sont directement imprimés sur le verre. Cette solution est nettement plus économique que la « moulerie ».
  • Grand format : au sein de notre atelier de personnalisation, nous gérons les grands formats de bouteille et assurons un conditionnement haut de gamme (cirage du bouchon, caisses en bois, etc.)

En faisant appel à SICSOE pour les opérations de commande, de gestion de stocks de bouteilles et pour assurer la relation fournisseur, vous avez la certitude d’avoir accès à des bouteilles adaptées à vos marchés, personnalisables, à tarif préférentiel et disponibles toute l’année.

SICSOE est également certifié IFS/BRC et ISO 14001. Nos fournisseurs sont référencés et évalués selon les exigences de ces référentiels, afin d’offrir la qualité du service attendue par nos client.