25 octobre 2016

Nettoyage sur ligne : circuit fermé et propreté ?

Parce que l’eau est la « matière première » principale sur les lignes de production et conditionnement, tout comme à la cuverie, son utilisation doit également être maîtrisée en termes d’hygiène et de qualité.

Nettoyage sur ligne : circuit fermé et propreté ? Nettoyage sur ligne : circuit fermé et propreté ?

Dans le cadre de la certification ISO 14001 et depuis février 2016, une NEP statique est installée chez SICSOE pour optimiser la sanitation et la stérilisation des lignes de conditionnement : via la palette de filtration, l’eau est automatiquement gérée et contrôlée pour être réutilisée dans une propreté optimale dans le cadre d’un circuit fermé.

Une économie d’eau qui participe à la préservation de la ressource tout en répondant aux exigences de qualité de nettoyage des tireuses et de l’ensemble des circuits empruntés par le vin tout au long du process d’embouteillage.

Et propre dehors

La STEP (station d’épuration) retraite les eaux de production avec un rendement optimal : la station reçoit en moyenne 40 m3/j avec une eau chargée en moyenne à 7000 mg/L en DCO (Demande Chimique en Oxygène).

En termes de rejets, la loi impose un rejet dans le milieu naturel avec un maximum de 300 mg/L en DCO : grâce à la station, l’eau rejetée chez SICSOE sort avec une moyenne de 80 mg/L en DCO.