19 juillet 2016

Trois questions à Dominique Lafuge, Château Chasse Spleen, Moulis-en-Médoc

« Aujourd’hui, travailler avec Sicsoe nous a indiscutablement apporté de la méthode et de la rigueur. Ils suivent nos exigences, nous suivons les leurs, donc c’est un vrai partenariat, un vrai échange. »

Trois questions à Dominique Lafuge, Château Chasse Spleen, Moulis-en-Médoc Trois questions à Dominique Lafuge, Château Chasse Spleen, Moulis-en-Médoc

Pourquoi avoir choisi de collaborer avec Sicsoe Solution Vin Logistique ?

Nous travaillons avec Sicsoe depuis 2013, pour lhabillage, le conditionnement, le stockage  et l’expédition. L’embouteillage se fait à la propriété. Nous avions décidé de changer de prestataire pour le Château Chasse Spleen. La première approche que j’ai eue avec David Vidal et son équipe était très professionnelle, répondant à toutes les exigences que nous pouvions avoir. La démonstration faite sur place avec le matériel, toutes les ressources mises en œuvre par Sicsoe ont répondu très vite à nos besoins.

Quelles sont vos exigences en matière de logistique vin ?

Nous voulions confier nos plus grands vins à un prestataire de qualité. On parle d’un peu plus de la moitié de notre production, cela représente entre 350 000 et 400 000 cols. Le point important pour nous était de pouvoir traiter nos demandes dans un temps précis, parce que nos clients sont de plus en plus exigeants. Ils veulent avoir une qualité d’habillage parfaite avec parfois des marquages spéciaux et surtout des dates précises pour lexpédition de leurs vins. Nous sommes exigeants également sur la qualité du stockage. Avec Sicsoe, nous avions toutes les garanties.

Quel est votre bilan trois ans plus tard ?

Aujourd’hui, travailler avec Sicsoe nous a indiscutablement apporté de la méthode et de la rigueur. Ils suivent nos exigences, nous suivons les leurs, donc c’est un vrai partenariat, un vrai échange. Nous allons attaquer notre 4e millésime avec Sicsoe. On se connaît et ça permet de gagner du temps. Depuis le début, nous faisons chaque année un bilan. En 2016, nous en avons profité pour regarder les nouveaux investissements qui nous confortent dans notre partenariat. Le dispositif extrêmement perfectionné, les notions de traçabilité et de qualité nous parlent en tant que viticulteur. Cela nous conforte dans ce travail en commun : nous avons les mêmes demandes, les mêmes besoins et les mêmes objectifs.